Le choix du Paint horse
Logo de la Saltusienne

LE CHOIX DU PAINT HORSE

Ce choix est né de l’intérêt que Gilles-Maxime POIBLANC porte depuis 35 ans aux chevaux de travail, plus particulièrement aux Quarter horse auquel le Paint Horse est intimement lié.

A l’origine, les chevaux importés sur le continent Nord Américain par les Espagnols au XVème siècle, retournés à l’état sauvage puis domestiqués à nouveau par les colons français et anglo-saxons, ont été sélectionnés depuis des générations par les Américains pour fixer les standards d’une race adaptée à leur besoin et enregistrés dans un stud-book, celui du Quarter Horse.

Ces chevaux dont la
docilité et la rusticité font une monture de loisir idéale sont également utilisés aux USA pour le travail du bétail et le sport. Ayant permis aux pionniers de vaincre l’immensité du pays, ils sont particulièrement représentatifs de la culture américaine.

Les Quarter Horses présentant des robes de couleurs marquées par du blanc, d’abord appelés QUARTER PAINT puis PAINT HORSES, ont fait l’objet d’un
stud-book spécifique, géré par L’AMERICAN PAINT HORSE ASSOCIATION (APHA). Les produits sont nécessairement issus de reproducteurs Paint inscrits au registre ou d’au moins un parent Paint inscrit et d’un reproducteur d’une des deux races également autorisées à produire dans le registre des Paints : les Quarter Horses et les pur-sangs (Thoroughbred) inscrits au Jockey Club
.

Depuis le 1er janvier
2005, le PAINT HORSE est reconnu en France en tant que race dont les spécimens sont enregistrés au sein du Registre français du Paint Horse
, ce dernier étant placé au sein du registre américain géré par l’APHA.

Le standard du PAINT HORSE présentant
toutes les qualités du QUARTER HORSE (mental et morphologie) alliées à des robes dont la variété et la richesse se combinent en une partition infinie(couleurs et patterns), c’est principalement vers l’élevage de cette race que notre choix s’est porté.